Comparer

Comparez les meilleures assurances crédit immobilier

Choisir

Choisissez une assurance credit immobilier adaptée

Changer

Changez d’assurance crédit immobilier en cours de pret

Economiser

Economisez sur votre assurance crédit immobilier

À propos de l’assurance crédit immobilier

L’assurance crédit immobilier est un monde de concurrence. Les nombreux comparateurs et calculateurs disponibles en ligne et gratuitement vont vous faciliter le choix. Il est nécessaire pour l’emprunteur afin de prévenir les risques d’invalidité et de ce fait servir de garantie de remboursement aux créanciers. Des obligations s’imposent aux emprunteurs, et les cas d’omission induisent à des traitements spéciaux.

L’Assurance crédit immobilier est elle obligatoire?

L’assurance crédit immobilier n’est imposée par aucune loi et les banques ne peuvent vous y obliger. Mais en général, ces dernières peuvent vous refuser un prêt sans couverture. Elles veulent surtout l’assurance décès, et puis pertes d’emploi ou autres cas d’invalidité. L’emprunteur est libre de choisir sa compagnie d’assurance, à condition de fournir des garanties équivalentes à celles offertes par la banque.

Qu’arrive-t’il en cas d’omission de l’assurance crédit immobilier ?

En cas d’omission de l’assurance crédit immobilier, l’emprunteur peut tenter un règlement à l’amiable ou demander à suspendre son prêt s’il ne l’obtient pas. Il peut, d’un autre côté, négocier un report en totalité ou en partie des mensualités, un allongement du délai de remboursement adapté à ses revenus, réduisant ainsi les échéances.

Parlant toujours d’omission, certains emprunteurs font des omissions volontaires ou non de détails médicaux pour cause d’oubli ou de ruse afin de payer moins cher. Il faut impérativement éviter cette situation pour éviter l’augmentation de la supprime, la non-indemnisation en cas de sinistres, et même la résiliation du contrat.

Explications et conseils assurance crédit immobilier

L’assurance crédit immobilier vous protège surtout, vous et votre famille, des risques d’accident imprévisible, aboutissant à une invalidité temporaire ou définitive. Il est donc conseillé de toujours souscrire à une assurance lors d’un prêt immobilier, en répondant honnêtement aux questionnaires.

Assurance prêt immobilier sur une seule tête ou 2 têtes?

L’avantage d’une assurance prêt immobilier sur 2 têtes est celui de pouvoir départager le taux d’assurance selon la possibilité de chacun. Mais le couple peut choisir de couvrir chacun à 100%, libérant totalement l’autre de toute charge si l’un d’eux devient invalide.

Ce que dit la loi

La loi n’a pas été très présente dans la régie des assurances crédit immobilier jusqu’à l’application des lois Hamon en 2014 et Lagarde en 2010. En générale, elle n’oblige pas l’assurance crédit immobilier, et n’impose pas que ce soit la banque qui couvre l’assurance. Mais rares sont les banques qui acceptent de faire un prêt sans assurance, ce qui revient à dire que c’est devenu une obligation.

Loi Hamon

La loi Hamon vous donne la possibilité de changer d’assureur, dans un délai de 12 mois, notamment si vous avez choisi d’avoir signé l’assurance avec votre banque et vouloir changer. Vous pouvez trouver ensuite l’assureur qui vous correspond le mieux.

Loi Lagarde

Avant, les banques avaient tendance à obliger leur client à les accepter en tant qu’assurance. Mais désormais, le dispositif loi Lagarde autorise l’emprunteur à choisir lui-même son assureur à condition que les garanties soient équivalentes au contrat bancaire.

Les compagnies d’assurance crédit immobilier

Les diverses compagnies d’assurance crédit immobilier vous offrent des prix concurrentiels et des formules plus intéressantes les unes que les autres. Les banques du Crédit Agricole, du Crédit Mutuel, LCL, la Banque coopérative Casden, la banque postale et la caisse d’épargne sont aussi des meilleurs alliés. Vous avez la banque CIC pour les crédits industriels et commerciaux. La filiale UCB de BNP Paribas est un autre organisme de renom spécialisé dans le crédit immobilier sur laquelle vous pouvez vous fier.

Les cas particuliers de l’assurance crédit immobilier

Plusieurs cas particuliers influent sur l’assurance crédit immobilier. Ils concernent surtout les invalidités à cause du travail, ainsi que les maladies.

Assurance crédit immobilier et perte d’emploi

Une perte d’emploi inclus soit un licenciement, soit un chômage technique ou autre, soit un arrêt de travail. Le chômage partiel, les démissions, les ruptures conventionnelles et les renvois pour faute grave ne font pas partie de la liste. Ces derniers concernent les pertes auxquelles Pôle Emploi ne verse pas d’allocations chômage.

Il faut bien peser le pour et le contre avant de souscrire à cette option de l’assurance qui est fortement conditionnée. En effet, les banques ne remboursent généralement pas la totalité des mensualités, car elles retirent des montants correspondant à des indemnisations et à la durée. Les emprunteurs doivent également patienter souvent quelques mois jusqu’à plus d’une année avant d’être prise en charge selon des délais de carence et de franchise. En outre, seuls les CDD sont considérés en cas de perte d’emploi même si les CDI depuis 3 mois peuvent souscrire à l’option.

Assurance crédit immobilier et santé

Pour être sûr de valider l’assurance, il est conseillé de mentionner les maladies déjà contractées même remontant à des années de cela, les hospitalisations ainsi que les opérations de toute sorte : kyste, thyroïde ou autre. Le diabète, l’épilepsie, font partie des maladies influentes, et entre autres les ALD ou affections de longue durée. L’assurance peut également vous demander des informations relatives à votre test VIH. Pour certaines assurances, le fait d’être obèse ou d’être enceinte peut aboutir à une exclusion, surtout dans le cas d’une grossesse pathologique. La grossesse et ses maladies entraînent la plupart du temps des augmentations de la supprime.

Taux de l’assurance crédit immobilier

Le taux de l’assurance crédit immobilier varie en fonction du temps, de l’assureur et de la situation des emprunteurs. Le taux de l’assurance crédit immobilier augmente avec la durée du prêt. Il va de 1% à 2.5% en moyenne sur les durées de 10, 20 et 25 ans. Les taux sont plus élevés pour des durées de prêt de 30 ou 40 ans, car les risques sont dans ces plus grandes. Le taux actuel de l’assurance crédit immobilier est évalué actuellement à 1.65% pour les prêts de 10 ans, 1.95% sur 15 ans et 2.20% sur 25 ans. Ces taux sont plus élevés pour les dossiers moins bons et plus bas pour les meilleurs. Choisir un emprunt à taux variable permet de bénéficier des avantages d’éventuelle baisse de ce chiffre. Ce choix est conseillé si le taux fixe est élevé et que son indice de référence est très éloigné de celui du taux variable. Le taux moyen de l’assurance prêt immobilier est fonction du coût total du crédit. Elle représente près de 1% du montant du prêt et du montant des échéances du crédit.

A partir du blog