Dossier spécial crédit immobilier

Emprunter de l’argent pour acheter un bien immobilier est une étape importante. A l’occasion d’un projet immobilier, et afin d’obtenir les meilleures conditions de credit, il faut présenter un bon dossier qui rassurera l’établissement bancaire preteur. Un bon nombre d’éléments vont être étudiés pour étudier la faisabilité du projet immobilier :

  • L’apport personnel

    Plus il est important, plus le dossier sera apprécié. En effet, le montant de cet apport rassure la banquier qui constate votre bonne capacité à épargner. Si vous savez épargner, vous saurez rembourser vos mensualités. Le taux d’endettement maximum autorise par les établissements bancaires est de 33%. C’est à dire que les mensualités de votre prêt ne doivent pas être supérieures au tiers de votre revenu. Il y a des exceptions, essentiellement pour les personnes à haut revenu.

  • La stabilité des revenus

    La régularité des revenus est un élément important. La banque accordera plus facilement un prêt à une personne en CDI qu’à une personne instable qui accumule les contrat courts, générant ainsi des irrégularités au niveau de ses revenus. l’aptitude à gérer son argent : Il est important de rassurer le banquier. Ainsi, une personne qui a la capacité d’épargner va gagner la confiance du banquier.

Eléments d’information générale sur le crédit

  • Les taux d’intérêt du credit

    Il est un élément essentiel dans le coût de l’emprunt. Afin de bien évaluer une offre, il faut surtout s’intéresser au TEG car il inclut tous les frais inhérents à l’emprunt. Les taux d’intérêts peuvent être fixes, variables ou encore capés. Demandez au banquier différents scénarios afin de choisir le la meilleure solution adaptée à votre situation.

  • La durée du crédit

    Attention, la durée est importante, plus la durée est longue et plus le crédit coute cher. Les banques et etablissmeents de credit sont toujours plus hésitantes sur les longs crédits.

  • Les frais annexes du credit

    afin d’obtenir votre prêt, la banque exige une assurance de credit qui couvre l’établissement bancaire ou de crédit en cas de problème (décès, invalidité ou incapacité, chomage). Notez que vous n’avez pas obligation de souscrire à l’assurance de votre créancier. Grâce à la Loi Lagarde, vous pouvez faire jouer la concurrence et opter pour l’assurance de votre choix avec assurance-credit-pas-cher.com.

  • Le coût des garanties du credit

    : Votre créancier vous demandera systématiquement une garantie. Il en existe plusieurs : l’hypothèque (le bien immobilier sert de garantie), l’inscription en privilège de porteur de denier (idem que l’hypothèque mais que pour les biens immobiliers anciens), et la sociétés de cautionnement (système crée par les banques, en cas de souci, ces sociétés prennent le relais)

Les différents sortes de crédits pour un projet immobilier

  • Le crédit à taux 0

    il s’agit d’un crédit sans taux d’intérêt octroyé par l’Etat. Le remboursement se fera uniquement sur le capital puisque ce prêt est dépourvu d’intérêt. Il finance partiellement l’achat ou la construction d’une maison qui servira de résidence principale au nouveau propriétaire et ce pendant une période minimum de un an. Il ne concerne qu’une partie des emprunteurs, il faut en effet être en deça d’un certain plafond de revenus pour y avoir droit.

  • Le credit à l’accession sociale

    Dans le cadre d’un financement pour une résidence principale et sous réserve de certaines conditions de revenus, il s’agit d’un prêt qui peut se cumuler avec l’APL.

  • Le credit 1% logement

    Il est accessible aux personnes salariés d’une entreprise de 10 salariés minimum qui souhaitent acheter une résidence principale (ou terrain de construction). Ce taux de 1% n’incluent pas les frais de dossiers qui peuvent varier de 1 à 5 % du montant du capital emprunté.

  • Le crédit relais

    Il s’agit d’un crédit réservé aux personnes déjà propriétaire qui souhaite vendre leur bien immobilier en vue d’une nouvelle acquisition. L’emprunteur peut généralement obtenir de sa banque une avance représentant de 60 à 90% du montant estimé de sa future vente. C’est un crédit avantageux lorsque l’emprunteur a déjà trouvé sa future acquisition et qu’il réussit à vendre son ancien bien immobilier. L’échéance du crédit est de 24 mois. C’est à dire que l’emprunteur doit vendre son bien dans cette limite, au delà de laquelle, en cas de non vente, il devra opter pour un crédit classique.

  • L’éco credit à taux 0

    C’est un crédit mis en place depuis le avril 2009 et qui aide le propriétaire à financer les travaux de rénovation thermique et/ou énergétique de sa résidence principale. Il ne peut excéder 30000 euros.

Ajouter un commentaire