La plupart des établissements financiers permettent à leurs clients de choisir la formule de prêt adaptée à leurs capacités de remboursement. Le credit amortissable figure parmi les options les plus fréquemment octroyées, en particulier quand il s’agit d’emprunt à long terme.

Un petit rappel sur cette formule de crédit

Le credit amortissable se diffère des autres formules de prêt par ses principes de remboursement. Le règlement du crédit s’étale en effet sur plusieurs années en fonction de la durée fixée dans le contrat et ce, de manière constante. En d’autres mots, l’emprunteur verse périodiquement à son banquier une certaine mensualité qui est composée d’une petite partie du capital dû, d’intérêts calculés suivant le taux de la banque et le montant restant dû ainsi que de frais. Comme son nom l’indique, le capital dû est amorti, autrement dit il diminue de valeur, au fur et à mesure que l’emprunteur effectue ses remboursements. Cette formule est surtout indiquée lors d’un emprunt à long terme tel que les prêts immobiliers entre autres.

Faire une simulation de son crédit amortissable

Chaque souscripteur se doit d’effectuer une simulation de son crédit avant de passer à la signature d’un quelconque contrat de prêt. Avoir un tel réflexe permet de limiter ses risques d’insolvabilité et de déterminer à l’avance ses capacités de remboursement. Pour réaliser une telle opération, il suffit pour l’emprunteur de se rendre sur le site de certaines entreprises de prêt qui proposent des simulateurs de crédit à usage gratuit. Il ne lui reste plus qu’à remplir les différents champs proposés sur ces calculateurs pour connaître les mensualités à verser à son banquier. Quelques informations concernant le credit amortissable doivent être fournies, à savoir le montant total du capital emprunté, la durée de remboursement, le taux d’intérêt et les frais.

Tout savoir sur le crédit amortissable

  • crédit amortissable définition
  • credit consommation amortissable
  • prêt amortissable immobilier