L’accès à l’emprunt pour les personnes souffrant de pathologies est facilité avec la convention A.E.R.A.S.

S’assurer emprunter avec un risque aggravé de santé

Signée en 2007 par plusieurs parties : des fédérations banques, d’assurances, des associations de consommateurs mais aussi des représentants de l’état, elle a pour objectif de permettre un meilleur accès à l’assurance crédit aux personnes présentant un risque aggravé de santé.

Jusqu’à alors, les emprunteurs malades n’avaient que peu de solutions pour accéder au crédit, et un refus ne leur laissait aucune alternative.

Nouvelle convention AERRAS

La convention A.E.R.A.S. (S’assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), a été actualisée en 2011 avec de nouveaux ajouts. Ainsi par exemple les personnes handicapés ou ayant une affection longue durée (ALD) seront moins confrontés aux refus par les assureurs ou les organismes de prêt. Elle devrait également permettre de revoir le système des primes excessives à la baisse, ce qui était un frein important pour les emprunteurs. Grâce à la convention AERAS les futurs emprunteurs ayant un risque aggravé de santé pourront avoir accès aux garanties standards.

Convention AERRAS, les avantages

La convention agit également sur d’autres points, comme la simplification de formalités : l’harmonisation des questionnaires de santé pour simplifier les démarches en cas de demandes de tarifs auprès de plusieurs assurances, ou un autre élément important comme la prise en compte par les sociétés d’assurances de l’évaluation des progrès de la médecine. Ceci sera fait par un comité afin de réévaluer la probabilité de sinistres selon les types de pathologies.

Un courtier signataire de la convention AERRAS

Assurance-Credit-Pas-Cher soutient la convention AERAS, et fera tout pour aider les emprunteurs à trouver une solution adaptée à leur profil.

assurance perte d’emploi – assurance ipad – Agence Conseil

Ajouter un commentaire